Aqua Dyn Auroville
Centre de Recherche et de Développement

Introduction

De tous les mystères avec lesquels l’homme se trouve constamment confronté, le plus quotidien, le plus angoissant aussi, est incontestablement celui de la vie.

Qu’est-ce que la vie ?

Quelle est cette force mystérieuse glanant dans l’univers des molécules de matière inerte et les assemblant, les organisant pour constituer des êtres vivants ? 

À la recherche de la définition de la vie elle-même, un grand biologiste, Fred Vlès, professeur de physique biologique à l’université de Strasbourg, a donné de la biologie la définition suivante : « la biologie est pour la plus grande part la science de l’eau »

Ces dernières années ont vu apparaître un nouvel essor dans la recherche d’une nouvelle dimension de l’eau.

Il y eut les précurseurs dès le début du vingtième siècle, après que le carcan rigide de la physique mécaniste fut pulvérisé par la relativité générale et la physique quantique : les pères et mères de la « mémoire de l’eau », Theodore Schwenk, Viktor Schauberger, le Dr Henry Coandra, Giorgio Piccardi et Carmen Capel-Boute, Louis-Claude Vincent et Jeanne Rousseau, l’abbé Bignan et Marcel Violet, ainsi qu’une dizaine d’autres chercheurs qui au long du vingtième siècle ont su trouver, chacun à sa manière, les indices de cette autre dimension…

Puis vint Jacques Benveniste, qui en 1985 était considéré comme l’un des plus brillants chercheurs français, un immunologiste « nobélisable » pour ses découvertes sur les allergies. Travaillant sur les hautes dilutions homéopathiques, il publie le 30 juin 1988 un article (co-signé par 13 autres chercheurs) dans la revue Nature, dans lequel une petite phrase va déclencher un torrent de réactions, voire de haine de la part du monde scientifique et médical : « …L’eau pourrait jouer le rôle d’un moule pour la molécule, par exemple par un réseau de liaisons hydrogène ou par des champs électriques et magnétiques ». L’expression « mémoire de l’eau » surgira un peu plus tard dans une interview.

Pendant les seize années qui lui restent à vivre et malgré les violentes et multiples attaques qu’il a subies, il a multiplié les avancées audacieuses jusqu’à expérimenter ce qu’il a appelé la « biologie numérique ». Selon la théorie toutes les molécules et les cellules du Vivant communiquent au moyen d’ondes électromagnétiques situées entre 20Hz et 20 KHz, relayées grâce à la pellicule d’eau qui entoure chaque protéine (en moyenne une protéine est entourée de 10000 molécules d’eau). Mort le 3 octobre 2004, à l’âge de 69 ans, des suites d’une opération cardiaque, Jacques Benveniste n’aura pas eu le temps de parachever son édifice et encore moins d’assister à sa réhabilitation par la communauté scientifique.

D’autres chercheurs, thérapeutes ou nouveaux alchimistes en quête de cette nouvelle matière, sont apparus au fil des années, offrant à l’humanité des eaux aux propriétés nouvelles plus proches de nos sources chantantes, voire des eaux dites miraculeuses, en tout cas bien loin des eaux mortes de nos robinets.

historique

Pour sa part, Aqua Dyn Auroville, dans les années 1994, démarra comme un Centre de recherche et développement au sein de la communauté internationale d’Auroville, située dans le Sud de l’Inde. Le but de l’entreprise était d’élaborer une technologie pouvant améliorer tous les paramètres de l’eau en termes de pureté et de vitalité ; l’enjeu étant de restituer à cet élément fondamental pour la vie et la santé, une qualité que seules les eaux de source ou les torrents de montagne pouvaient offrir aux organismes !

Prenant source et appui sur toutes les découvertes historiques ou récentes dont nous avons parlé ci-dessus, la technologie mise en place par Aqua Dyn Auroville permis de constater très rapidement les effets bénéfiques de l’eau ainsi produite à travers différents appareils combinant plusieurs étapes de traitement, que nous allons décrire dans la suite de ce dossier.

L’aspect empirique bénéfique éprouvé par tous ceux qui avaient accès à cette eau fut la première et fondamentale objectivation. Mais comme toute approche thérapeutique reliée à une technologie, il fallait approfondir les objectivations, ce qui fut la démarche de Aqua Dyn Auroville tout au long de ces années et dont nous allons donner un petit résumé dans la suite. Depuis l’année 2015 certains représentants du monde scientifique et médical ont approché Aqua Dyn Auroville pour proposer d’autres études et analyses in vitro et in vivo.

Une partie de ses études a reçu des premiers résultats fort encourageants et laissant entrevoir des perspectives importantes pour une médecine préventive.

Il est important de bien comprendre que l’eau dans sa dimension énergétique, n’agit pas comme un médicament mais plutôt comme une régulatrice des fonctions métaboliques (homéostasie), lui permettant de rééquilibrer le terrain biologique, et par là-même de renforcer les défenses immunitaires ; c’est dans cette optique que nous pouvons parler de médecine préventive.

Rebirth Water, dans sa mission de partage de l’eau, est l’importateur et le partenaire exclusif d’Aqua Dyn Auroville en Europe.

Découvrez nos produits.

Aqua Dyn Auroville

UNE RECHERCHE TECHNOLOGIQUE PERMANENTE

Aqua Dyn Auroville a repris les travaux de Marcel Violet qui inventa un dynamiseur d’eau, fonctionnant sur le principe du condensateur à la cire d’abeille, reprenant ainsi les travaux de Stanislas Bignan. Durant plus de 30 ans, Marcel Violet expérimenta son eau biodynamisée sur les végétaux, les animaux et les humains (dont lui-même !), donnant des preuves indéniables des effets régénérateurs et vitalisants de ces ondes biologiques.

C’est sur ces données qu’Aqua Dyn Auroville a été créée en 1994, en tant que Centre de Recherche et de Développement sur les bienfaits de l’eau pure et vivante.

Aqua Dyn Auroville
Bhagwandas, fondateur d'Aqua Dyn Auroville

LA SANTÉ HUMAINE PAR L’EAU

Poursuivant ces recherches et leurs applications, Aqua Dyn Auroville a mis au point, sous l’impulsion de son fondateur, Bhagwandas, un système combinant filtration et dynamisation, appelé « biodynamisation » permettant de produire la même qualité d’eau traitée mais à grande échelle. C’est une invention d’Aqua Dyn Auroville.

Dans sa volonté de qualité, Aqua Dyn Auroville a complété son invention par une technologie basée sur une information Lumière & Son®, qui élève plus encore le taux vibratoire de l’eau ainsi que ses effets sur le corps et l’état de bien-être.

Fort de ses travaux depuis une trentaine d’années, Aqua Dyn Auroville s’est reliée à un réseau de chercheurs en sciences biophysiques et médicales pour approfondir et objectiver l’impact de l’eau et de ses bienfaits sur les fonctions biologiques du corps humain.

LE POTENTIEL THÉRAPEUTIQUE

L’eau biodynamisée et informée des Fontaines d’Aqua Dyn Auroville a été testée (juin-octobre 2016) par le laboratoire ERADMA, dirigé par le Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine 2008, au côté du Dr Jamal Aïssa.

L’étude consistait à évaluer, in vitro, l’impact de l’eau d’Aqua Dyn Auroville sur les signaux électromagnétiques détectés dans le plasma de patients atteints de VIH+, Lyme et autisme.

Vous trouverez ci-joint les conclusions de cette étude qui révèle le potentiel thérapeutique de l’eau biodynamisée et informée Lumière & Son® d’Aqua Dyn Auroville.

Pour toutes informations sur l’étude menée par le Pr Luc Montagnier sur l’eau d’Aqua Dyn Auroville, contactez-nous.

Aqua Dyn Auroville

Découvrez nos produits.

VOTRE CHOIX FAIT LA DIFFÉRENCE

Depuis son origine, Aqua Dyn Auroville s’est donnée pour mission d’entretenir et d’améliorer le capital santé des populations par une eau de qualité, ressource essentielle à la vie des hommes et des femmes dans le monde.

À travers la démarche volontaire et citoyenne d’Aqua Dyn Auroville For The People®, nous avons l’ambition d’aller au-delà du simple « accès à l’eau potable » pour offrir aux plus pauvres les mêmes chances que celles des pays occidentaux de pouvoir boire, et offrir à leurs enfants, une eau qui non seulement ne rend pas malade mais participe au mieux-être de chacun.

Nous pensons qu’il est essentiel que l’argent ne soit pas un facteur de discrimination pour accéder à l’eau de qualité. Aqua Dyn Auroville For The People® est le volet humanitaire & santé d’Aqua Dyn Auroville

ÉCOLOGIQUE ET RESPECTUEUX DE LA TERRE

Au sein d’Aqua Dyn Auroville nous pensons qu’un engagement individuel et collectif de chacun contribuerait activement à préserver la planète.

À travers une approche écologique, Aqua Dyn Auroville For The People® s’est donnée trois principales missions:

1.

Une amélioration constante de la technologie développée par Aqua Dyn Auroville pour offrir à ses consommateurs des produits de qualité tout en étant respectueux de l’environnement.

2.

Une volonté de permettre, à tous, d’accéder à une eau pure et vivante. Aujourd’hui, l’eau du robinet subit un traitement chimique intense pour lutter contre la pollution. Les fontaines d’Aqua Dyn Auroville purifient l’eau et lui redonnent ses propriétés originelles.

3.

Une utilisation, régulière et quotidienne, des fontaines d’Aqua Dyn Auroville, contribue à lutter contre la pollution engendrée par le plastique des bouteilles commercialisées.

Un projet pilote est venu accompagné cette démarche, en mettant à disposition une fontaine d’Aqua Dyn Auroville avec des bouteilles individuelles en verre dans une boutique bio à Genève. Ce concept apporte une solution écologique à l’incroyable pollution liée au plastique.

Si notre approche vous intéresse et que vous souhaitez rejoindre le collectif des « Amis d’Aqua Dyn Auroville For The People® », contactez-nous et nous serons heureux d’en parler avec vous.

Conclusion

Quatre siècles avant notre ère, Hippocrate attirait déjà l’attention de ses confrères sur la relation entre la qualité de l’eau consommée et l’état de santé d’une population. L’eau est fortement liée à la santé, car en effet, 70% de la masse corporelle de l’homme est constituée de cette substance. Dans le corps, cette eau est répartie dans deux zones ; c’est-à-dire qu’on la retrouve dans nos structures intra et intercellulaires mais aussi à l’état libre, circulant dans le sang et dans les lymphes.

Marcel Violet, responsable du laboratoire de thermodynamique et biologique au centre de recherches médicales et scientifiques de Paris, fut l’un des premiers à expérimenter la force régénératrice de cette eau dynamisée. Il a réalisé de multiples tests et des expériences scientifiques sur les hommes, les animaux et les plantes qui ont toutes été concluantes. Après avoir expérimenté cette eau sur lui-même, il en a déduit son pouvoir curatif. Il décrit les mêmes effets : résistance à la fatigue et aux maladies. Mais, il observe aussi que l’âge physiologique progresse plus lentement, c’est-à-dire que le vieillissement de l’organisme est ralenti. De manière générale, l’eau bio-dynamisée permet de rééquilibrer le terrain biologique, ce qui est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.

Découvrez nos produits.

a